Adivasi, qui êtes-vous ?

Le terme « adivasi » signifie en sanskrit « les premiers habitants » et recouvre une très grande diversité de populations. Schématiquement, les adivasi constituent les peuples qui se trouvaient déjà en Inde avant l’arrivée des populations aryennes. On les appelle aussi « populations tribales » et « aborigènes de l’Inde ».

Ces Indiens un peu différents des autres, tant par le type physique que les coutumes et les costumes,  se trouvent dans toutes les régions du pays, mais certaines régions, comme l’Orissa, le Jharkhand et le Chhattisgarh, comptent des proportions particulièrement importantes d’adivasi.

Les adivasi sont confrontés à la pression souvent brutale de la modernité. Ne possédant dans de nombreux cas pas de titre de propriété écrit pour leurs terres ancestrales, ils sont vulnérables quand de grands propriétaires terriens, des industries ou de compagnies minières convoitent les zones dans lesquelles ils vivent.

L’Etat indien reconnaît l’existence des adivasi en les regroupant dans la catégorie administrative des « scheduled tribes« , c’est-à-dire les « tribus répertoriées« . Appartenir aux tribus répertoriées équivaut à être considéré comme défavorisé et permet donc de bénéficier d’une politique de discrimination positive. Les adivasi peuvent ainsi être représentés au Parlement, mais ils n’en restent pas moins relégués tout en bas de l’échelle sociale.

La frontière entre population « tribale » et non-tribale est parfois difficile à tracer. Ainsi, les éleveurs de moutons et de dromadaires du nord-ouest de l’Inde que je vais rencontrer au cours de mon voyage constituent une caste, mais la dégradation de leur statut social conduit à leur assimilation aux tribus. Comme ils sont de plus en plus contraints au nomadisme, la société dominante, c’est-à-dire sédentaire, les dévalorise.

En guise d’illustration, voilà quelques photos que j’avais prises en 2007 au cours de la marche de paysans sans terre « Janadesh« , à laquelle participaient de nombreux adivasi, venus de tout le pays. La plupart d’entre eux venaient pour la première fois à la capitale, Delhi, et il était frappant de les voir passer pieds nus, en tenues traditionnelles, sous des échangeurs autoroutiers et dans l’ombre de hauts immeubles.

Cliquez sur une photo pour regarder le diaporama

Publicités

4 réflexions sur “Adivasi, qui êtes-vous ?

  1. Pingback: Loin des campagnes idéales… | Sur les pas de Prakash

  2. Pingback: Quatre ONG formidables | Sur les pas de Prakash

  3. Pingback: Quatre idées reçues sur l’Inde à ranger au placard | Sur les pas de Prakash

  4. Pingback: Les peuples premiers sont-ils "premiers" ? | Sur les pas de Prakash

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s