Bhuj ou le romantisme des ruines

Je me trouve maintenant à Bhuj, la capitale du Kutch (sous-région de l’Etat du Gujarat, pour ceux qui n’ont pas suivi). Bhuj est une très belle ville mais a été ravagé en 2001 par un tremblement de terre qui a fait de nombreuses victimes. Ses somptueux palais sont aujourd’hui en partie fermés, en attente d’une hypothétique réparation. J’avais déjà visité la ville en 2008, lorsque je mettais à jour le guide Petit Futé sur l’Inde du Nord et il ne me semble pas que les réparations aient beaucoup avancé depuis 6 ans.

Malgré les stigmates du séisme, la ville reste très intéressante et agréable. Tout en sachant quel drame il a représenté, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver un charme romantique aux palais en ruines, envahis par les plantes.

Pour moi, Bhuj constitue surtout une excellente base pour aller visiter les village des environs.

Les panneaux indiens en anglais : mon grand amour ! Celui-là a été écrit par quelqu'un qui aime les "which"!

Les panneaux indiens en anglais : mon grand amour ! Celui-là a été écrit par quelqu’un qui aime les « which »!

 

Le palais de Bhuj a beaucoup souffert du tremblement de terre de 2001

Le palais de Bhuj a beaucoup souffert du tremblement de terre de 2001

Ce palais en ruines me donne envie de prendre des photos en noir et blanc !

Ce palais en ruines me donne envie de prendre des photos en noir et blanc !

La lune, les oiseaux, le palais

La lune, les oiseaux, le palais

Des pans de murs envahis par les plantes

Des pans de murs envahis par les plantes

 

La ville est construite autour d’un joli plan d’eau. Vendredi soir, quand je suis arrivée à Bhuj, de très nombreuses femmes venaient y puiser de l’eau et y faire une offrande, à l’occasion d’une fête hindoue.

Sur les bords du lac

Sur les bords du lac

Au bord du lac de Bhuj

Au bord du lac de Bhuj

Au bord du lac de Bhuj

Au bord du lac de Bhuj

Cherchez le héron

Cherchez le héron

Le plan d'eau vue depuis un parc

Le plan d’eau vue depuis un parc

Au Gujarat, j’apprécie aussi la cuisine locale, souvent intégralement végétarienne (on est sur la terre des jaïns, qui respectent toute forme de vie) et moins huileuse que dans d’autres régions du pays.
Voilà un exemple de délicieux « thali » (repas complet servi dans une assiette ronde en métal) du Gujarat, servi à volonté.

Délicieux thali gujarati

Délicieux thali gujarati

Publicités

4 réflexions sur “Bhuj ou le romantisme des ruines

  1. Le héron se prénomme-t-il Patapon ? (« Héron Héron… »)
    Et le palais est-il hanté, comme tout palais en ruines qui se respecte ?
    Béatrice a-t-elle effectivement pu terminer son repas ? Et si elle l’a terminé, était-elle plutôt rouge capucine ou rouge carmin ?
    Tant de questions sans réponses ! Vivement la suite ! 😉

  2. merci de vos commentaires ! Continuez à en mettre, c’est très motivant. Le héron ne parlait que gujarati, donc son nom restera un mystère. L’avantage du thali, c’est que les sauces sont séparées, donc quand on se rend compte que l’une est trop épicée, on la laisse de côté ! bises à toutes les deux

  3. Et oui, ce sont en grande partie des déchets que l’on voit dans l’eau. Le Premier ministre Modi a lancé une grande campagne pour améliorer la gestion des détritus : il y a du boulot…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s