Dromadaires balnéaires

Dans les villages rabari visités, j’ai été un peu déçue de voir peu de dromadaires. En effet, la légende dit que Shiva a créé les Rabari pour apprivoiser les dromadaires, des animaux devenus difficiles à contrôler quand le dieu avait transformé leur 5e patte en bosse, ce qui leur permettait de courir plus vite.

La journée de dimanche allait m’apporter largement mon comptant de dromadaire, à un moment où je ne m’y attendais pas le moins du monde. J’ai passé la journée à Mandvi, petite ville située à une heure de route au sud de Bhuj, sur la côte. Elle est célèbre pour ses chantiers de construction de bateaux en bois.

Dans un bazar de Mandvi

Dans un bazar de Mandvi

La journée a commencé par la visite d’un sanctuaire où m’a emmenée la famille musulmane avec laquelle j’ai partagé une jeep collective depuis Bhuj. Les enfants étaient très excités de me montrer le tombeau d’un saint, installé dans un joli mausolée tout blanc et or.

Après quelques autres visites et pas mal de déambulations sous un soleil toujours aussi féroce, j’ai fini la journée sur la belle plage de Mandvi. De nombreuses familles se baignaient dans l’eau très chaude, mais la principale activité consistait à se faire promener sur la plage à dos de dromadaires. Des dizaines de bêtes portaient les Indiens de la classe moyenne sur leur dos, souvent par famille entière. Aucun « passager » ou presque ne manquait de se faire photographier avec son smartphone juché sur le fier animal, richement décoré. Je suis restée longtemps sur la plage à admirer ce spectacle, complété par la rangée d’éoliennes qui borde la plage.

De moins en moins nécessaires comme bêtes de somme dans une société qui se modernise rapidement, les dromadaires sont de plus en plus cantonnés à une fonction récréative. Faut-il le regretter alors que le mode de vie des éleveurs nomades est très rude ? Mais existe-t-il un mode d’élevage mieux adapté que le nomadisme  à une terre aride comme celle de cette partie du Gujarat ?

La semaine prochaine, je devrais toutefois voir un certain nombre de dromadaires dans un environnement moins « ludique », quand je serai au Rajasthan. Je vais en effet rencontrer des membres de l’ONG « LPPS », qui aide les éleveurs raïka (la même communauté que les Rabari, mais au Rajasthan) à garder leurs bêtes en bonne santé et à valoriser ce qu’elles produisent (laine, lait, crottin) en mêlant savoirs traditionnels et techniques modernes.

Sur le chemin du retour pour Bhuj, j’ai aperçu depuis le bus ce qui m’a semblé être une caravane rabari : plusieurs dromadaires chargés de paquets et les longues silhouettes d’hommes vêtus de blanc et de femmes dont les longs voiles noirs volaient dans le vent. Il doit être bien difficile de se déplacer ainsi à travers champs de nos jours : des clôtures et des murs apparaissent partout, à chaque détour de la route on découvre un « engineering college » ou un « management institute » en construction.

Dromadaires attendent le touriste-chaland

Dromadaires attendent le touriste-chaland

Eoliennes et dromadaires

Eoliennes et dromadaires

Le bain du dromadaire

Le bain du dromadaire

Vendeur d'épis de maïs sur la plage de Mandvi

Vendeur d’épis de maïs sur la plage de Mandvi

Jeux de reflets

Jeux de reflets

Photo souvenir

Publicités

5 réflexions sur “Dromadaires balnéaires

  1. Quel plaisir d’avoir chaque soir en rentrant un petit article à lire, toujours très bien écrit et toujours de belles photos, ça donne envie de visiter l’Inde !!

    • merci Claire ! Comme je voyage toute seule (jusqu’à l’arrivée d’Alex le 21/11), c’est aussi mon petit plaisir du soir de partager mes découvertes ici. La semaine prochaine, je vais sans doute avoir plus de mal à avoir accès à internet mais j’essayerai de rattraper mon retard par la suite ! Bises à tous les deux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s